Début du contenu principal

Cerisiers

Les meilleurs endroits de Tokyo pour admirer les cerisiers en fleurs ! / Au printemps, entre mars et avril, toute la ville se teint en rose pâle grâce aux cerisiers. Ueno, la rivière Sumida ou encore le jardin impérial de Shinjuku Gyoen, voici quelques lieux recommandés pour admirer les cerisiers en fleurs.

  • Plus d’un millier de cerisiers fleurissent dans cet immense parc très réputé depuis l’époque d’Edo pour la beauté de ses fleurs. Nous vous recommandons notamment les cerisiers de l’allée principale qui s’étend depuis la place Hakamagoshi jusqu’à l’étang de la fontaine, ou encore l’étang de Shinobazu entouré de cerisiers qui se reflètent à la surface de l’eau. À la nuit tombée, la lueur des lanternes de papier plonge le parc dans une atmosphère magique.

    • Accès: À deux pas de la gare JR d’Ueno.
  • Un millier de cerisiers d’une beauté époustouflante bordent la rivière Sumida sur près d’un kilomètre entre le pont Azumabashi et le pont Sakurabashi. Vous pourrez admirer les cerisiers installé dans un pousse-pousse, dans un restaurant sur une péniche ou à bord d’un bateau-bus. Vous pourrez également apercevoir la tour Tokyo Skytree se profiler derrière les cerisiers.

    • Accès: À 5 minutes à pied de la station Asakusa de la ligne Tobu.


  • Près de 1 300 cerisiers fleurissent dans cet ancien jardin impérial. Les pétales de cerisiers viennent s’échouer sur la grande pelouse pour ensuite céder la place aux azalées et aux roses. On trouve pas moins de 10 000 arbres dans cet immense jardin qui mêle trois styles distincts : japonais, français et anglais.

    • Accès: À 5 minutes à pied de la station de métro Shinjuku Gyoen-mae ; à 10 minutes à pied de la gare de Shinjuku desservies par les différentes lignes.
  • Le chemin de promenade verdoyant qui longe les douves du palais impérial sur près de 700 mètres est très célèbre pour ses cerisiers. Tous les ans, de fin mars à début avril, le chemin prend une teinte rose pâle et les promeneurs viennent s’y détendre au bord des douves et au milieu de la nature. Durant le festival de Chiyoda qui a lieu en période de floraison, les cerisiers du chemin de Chidorigafuchi sont illuminés à la tombée de la nuit. Le reflet des fleurs dans l’eau apporte une touche de charme supplémentaire à ce lieu très réputé.

    • Accès: Station de métro Kudanshita ou Hanzomon.
  • Au printemps, environ 1 500 cerisiers de 31 variétés différentes fleurissent dans cet immense parc. Le jardin des cerisiers, situé au centre du parc au nord d’un magnifique champ, recense 200 cerisiers de l’espèce someiyoshino, et on peut venir y pique-niquer sous les arbres en fleurs.

    • Accès: À 15 minutes à pied de la sortie Tachikawa de la gare JR de Tachikawa ; à 13 minutes à pied de la sortie Tachikawa de la gare de Tachikawa-Kita de Tama Monorail.
  • Tokyo Midtown recense près de 150 cerisiers, principalement des someiyoshino. On peut également apprécier les 44 cerisiers du parc de Hinokicho situé juste à côté. À la nuit tombée, les arbres qui se profilent dans les lueurs de la ville offrent un paysage magique.

    • Accès: Stations de métro Roppongi et Nogizaka.
  • La construction de ce jardin de promenade a débuté en 1695 et dura sept années. Elle fut menée par Yoshiyasu Yanagisawa qui obtint le terrain de la part du cinquième shogun d’Edo, Tsunayoshi Tokugawa. Afin de confectionner un jardin sur ce bout de terrain de la plaine de Musashino, un étang a été creusé, une colline a été bâtie et des canaux d’irrigation ont été construits afin d’acheminer l’eau.

    • Accès: À 7 minutes à pied de la station de métro Komagome et de la gare JR de Komagome.
  • Le Jardin botanique de Koishikawa était, sous le shogunat des Tokugawa, un jardin d’herbes médicinales. Premier jardin botanique du Japon, on y mène aujourd’hui des recherches sur les plantes. C’est un lieu réputé pour ses cerisiers qui attirent de nombreux visiteurs. À partir de fin avril, le jardin japonais et le jardin des azalées aux mille couleurs sont de toute beauté. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir ce jardin apparaître dans des romans ou des films.

    • Accès: À 10 minutes à pied de la station de métro Hakusan ou à 15 minutes à pied de la station de métro Myogadani.
  • Le quartier de Nakameguro, où sont rassemblés de nombreux restaurants et magasins qui font beaucoup parler d’eux, est traversé par la rivière Meguro bordée d’environ 800 cerisiers sur près de 3,8 km. C’est un lieu très réputé pour ses cerisiers, qui, depuis les deux rives, s’élancent au-dessus de la rivière formant ainsi une arche rose pâle. À la vue de ces fleurs qui recouvrent la rivière, nombreux sont les promeneurs qui s’arrêtent pour prendre des photos.

    • Accès: À 2 minutes à pied de la gare de Nakameguro de la ligne Tokyu.
  • Fleurs

Les résultats des recherches sur les hébergements sont affichés en anglais.
Rechercher en anglais